Bretagne Assainissement : distributeur de Microstations d’épuration

Bretagne Assainissement est spécialisé dans la commercialisation de microstations d’épuration consacrées à l’habitat particulier (résidences secondaires ou principales) et l’habitat collectif (jusque 1000 habitants). Les artisans terrassiers, les bureaux d’étude et les Spancs sont étroitement liés à la procédure de conseil au client. Nous savons nous déplacer sur le terrain en leur compagnie pour établir une proposition de prix ou finaliser un conseil. L’artisan terrassier qui réalise l’installation est sélectionné en commun, il est dégagé de toutes responsabilités quant au fonctionnement du système lors de la réception de chantier.

L’avantage essentiel des microstations d’épuration distribuées est d’occuper moins d’espace dans le jardin que les filtres à sable avec fosse septique, et de n’engendrer ni bruit, ni odeurs. La durée de vie des microstations d’assainissement est assurée par la simplicité de fonctionnement du système et sa facilité d’entretien. L’installation de la station d’épuration, et le contrat de maintenance sont réalisés par nos propres équipes. Le responsable de secteur assure la mise en service, mais également la visite de contrôle après 100 jours de fonctionnement.

Les stations d’épuration bénéficient de l’agrément ministériel 2014-015 publié au journal officiel du 18/09/2014 pour le modèle NG 6  de INNOCLAIR

Pourquoi et comment choisir une station agréée ?

Choisir une micro-station d’épuration agréée permet d’avoir la garantie d’acheter un matériel d’assainissement testé et validé par l’administration. Il est à noter qu’un usager qui voudrait poser une microstation non agréée se verrait refuser le certificat de conformité par le Spanc. En cas de revente de l’habitation, ce serait une forte moins-value.

La liste des stations d’assainissement agréées est disponible sur le site du ministère, auprès des bureaux d’études et des Spancs.

Microstation

S’agissant des nouvelles perspectives autour de l’anc (l’assainissement non collectif), les particuliers qui ne sont pas raccordés au réseau de collecte de la commune ont l’obligation de faire installer un dispositif d’assainissement individuel qui soit conforme aux nouvelles normes d’épuration, qui ont été établies par la Loi sur l’eau et les milieux aquatiques. (LEMA, 2006) Les micro-stations d’épuration sont une solution d’utilité réelle pour le traitement des eaux usées domestiques, qui savent faire preuve de performances épuratoires hors du commun. Les microstations d’épuration sont aujourd’hui une alternative écologique à la bonne vieille fosse septique pour ne pas dire « fosse toutes eaux ». les microstations fonctionnent selon un principe de « boue activée ».

La fosse septique

La fosse septique est l’un des éléments constitutifs d’une installation d’ANC.

On l’appelle « Fosse septique » quand elle ne reçoit que les « Eaux Vannes » (sanitaires). Quand elle reçoit également les « eaux ménagères », on l’appelle « Fosse Toutes Eaux » (F.T.E.). Elle ne reçoit jamais les eaux pluviales qui perturberaient son fonctionnement par des arrivées massives et non maîtrisées.

La fosse septique a pour objectif de faire décanter les matières solides, et de les liquéfier sous l’action des bactéries anaérobies naturellement présentes dans les effluents. La fosse septique n’assure qu’une fonction de prétraitement. Seulement 30% de la pollution carbonée est détruite. Le reste du traitement est assuré par le sol, soit par de simples tranchées d’épandage, soit par des filtres à sable, ou des tertres d’infiltration. Le choix du traitement complémentaire est généralement défini par un bureau d’études après analyse du sol.

Les difficultés rencontrées dans le choix du système sont liées au besoin d’éviter les transferts des polluants dans la nappe phréatique (cas des sols très filtrants ou des nappes phréatiques hautes), ou dans les fossés ou ruisseaux.

Afin que le sol puisse terminer le travail commencé par la fosse toutes eaux, le rejet est envoyé dans :

– Des tranchées d’épandage quand le terrain est suffisamment grand et exempt de nappe phréatique.

– Dans un sol reconstitué type filtre à sable ou lit d’épandage quand la perméabilité du sol est insuffisante.

– Dans un filtre à sable drainé quand une nappe phréatique est à proximité.

– Dans un tertre d’infiltration quand la nappe phréatique est très haute.

Dimensionnement : La législation Française impose 3m3 jusqu’à 5 pièces principales, puis 1 m3 supplémentaire par chambre supplémentaire. Inconvénient de la fosse toutes eaux : La dégradation des matières par les bactéries anaérobies présentes dans la fosse génère des odeurs provenant des gaz lourds (H2S, méthane..). Ces gaz doivent être évacués par le système de ventilation posé sur le toit de l’habitation. De plus ces gaz attaquent la structure des fosses en béton et accélèrent leur vieillissement.

 

épuration

L’épuration des eaux est un ensemble de techniques  qui consistent à purifier l’eau pour la recycler dans le milieu naturel.

Il existe 2 solutions essentielles pour épurer les eaux usées :

1/ Le systèmes de filtration tels filtre à sable, filtre à roseaux

 2/ les filières biologiques :

Les plus connues sont les procédés aérobie et anaérobie sur culture libre ou fixée. Ces procédés éliminent l’azote et le carbone dans leurs fonctions de base. Ils peuvent également traiter les phosphates et le nitrates selon les cahiers des charges.